Antenne de physique - De l’infiniment petit dans l’infiniment grand

L’univers dans son immensité est peuplé de particules infiniment petites. Certaines sont bien connues, d’autres sont à découvrir bien que les études cosmologique nous affirment leur existence. L’exposition présentera plusieurs expériences menées par les chercheurs de l’Institut de Physique Nucléaire de Lyon qui s’attachent à faire le lien entre ces deux dimensions extrêmes. Vous pourrez ainsi "voir" des rayons cosmiques grâce à une chambre à étincelles, discuter de la naissance de la matière dans l’univers, découvrir Laniakea, le super amas de galaxie dans lequel la voie lacté se trouve, et comprendre comment les physiciens partent à la recherche de la matière noire, cette matière inconnue qui compose 80% de l’univers, et de l’énergie noir, cette force inhérence à la dynamique de l’univers et à son expansion.

Détection des rayons cosmiques à l’aide d’une chambre à étincelles
Les chambres à étincelles sont des détecteurs ayant beaucoup servi dans les années 1960-1970. Elles ont permis entre autre la découverte du neutrino du muon (1962) et du lepton tau (1975), qui ont donné lieu à l’attribution du prix Nobel de physique. Ces détecteurs permettent de visualiser la trajectoire d’une particule, et permettrons donc aux visiteurs de "voir" des particules produites naturellement dans la haute atmosphère et arrivant jusqu’à la terre.

Laniakea, cartographier l’univers
Visionnage d’un film d’une quinzaine de minutes retraçant le travail des chercheurs, à l’IPNL ainsi qu’à l’observatoire d’Hawaï, pour cartographier l’univers. Ce travail a permis de découvrir le super amas de galaxie auquel nous appartenons, et qui a été baptisé Laniakea.

La naissance de la matière dans l’univers
Une conférence très courte sera donnée pour expliquer la formation de la toute première matière de l’univers. Nous tenterons de comprendre comment en est-on arrivé aux protons, neutrons et électrons qui composent nos atomes ? Qu’en est-il des anti-particules ?

La mission spatiale Euclid
En 2020, le satellite européen Euclid quittera la Terre pour une mission hors-norme : cartographier tout un pan de l’Univers, afin de comprendre pourquoi l’expansion de l’Univers s’accélère. Cela serait dû à une mystérieuse énergie sombre qu’il faut caractériser. Vous aurez l’occasion de discuter avec des physiciens travaillant sur ce projet gigantesque.

A la recherche de la matière noire
Vous pourrez rencontrer des chercheurs travaillant sur l’expérience Edelweiss, qui cherche à détecter la matière noire. Une matière représentant 80 % de la masse de l’univers, mais encore inconnue.


Durée de l’animation : circuit d’1h30

Nombre maximum de participants : 35 répartis en sous-groupes

Niveau requis : fin de collège, lycée et plus

Dates de l’animation : jeudi 13 et vendredi 14 octobre pour les scolaires, samedi 15 octobre pour le grand public


Accessible aux personnes en situation de handicap moteur.
Nous consulter pour plus d’informations.